Now Playing Tracks

"UNE FÉMINISTE POILUE ! JE LE SAVAIS !" Oui, et ? C’est drôle ce lieu commun utilisé pour discréditer les féministes… Les féministes sont souvent accusées d’être extrêmes. En cherchant le truc le plus honteux et choquant que puisse faire une femme, vous avez trouvé "ne pas s’épiler" ? Ouh lala, trop scandaleux. C’est assez révélateur du fait que l’épilation n’est pas juste une "mode" et que les femmes n’ont qu’une liberté de choix très restreinte en la matière, puisque le fait d’être "poilue" choque carrément. Et non, quand on a le choix entre rentrer dans la norme ou se faire insulter, on appelle pas vraiment ça un choix, tu sais… Révélateur aussi du fait que "l’extrémisme" que l’on prête aux féministes, ce sont en fait juste des gens qui veulent simplement vivre leur vie tranquillement sans se faire agresser ou insulter. Extrême, en effet.
Parlons de poils - une-sourde.over-blog.com (via uneheuredepeine)
Quand les femmes sont présentes dans les manuels d’histoire, ce sont souvent des symboles, des muses, des allégories, comme Marianne ou la Liberté. Dans les manuels d’histoire de seconde et de CAP, “les personnages féminins sont le plus souvent représentés au travers du seul prisme du désir masculin. La femme du Moyen Age n’est représentée que par trois figures stéréotypées : la pécheresse tentatrice, la vierge, ou la dame de l’amour courtois”, décrit le rapport parlementaire.
Les manuels scolaires toujours truffés de stéréotypes sexistes (via uneheuredepeine)

realtakane:

marshmallowknight:

welp

[Top image is a pie graph titled “What We Mean When We Say “Disabled”“, with the two equal majority sections being “can’t do the thing” and “need assistance or accommodations to do the thing” with about a 6th of the chart being “doing the thing will cause us pain or stress”.

The bottom image is a pie graph titled “What Abled People Think We Mean By “Disabled”. It is monochrome and labelled “we’re lazy shits”.]

(Source: transyoite)

To Tumblr, Love Pixel Union